Tag : footage

Programme-Traverse-Vidéo-2016

Un texte de Simone Dompeyre

Après la projection de Western Wind – I trust my feelings et I’m more than a machine au Festival Traverse Vidéo 2016, Simone Dompeyre m’a envoyé ce texte inspiré par mon travail et que je souhaite partager !

 

Dès 2005,  Johanna Vaude,  portée par son intérêt concernant la relation de l’humanisme de la Renaissance avec la question de la totalité, se lança dans le footage afin de suggérer, la place de l’homme dans l’univers à travers ses créations dans Totalité Remix,  son premier film intégralement d’images venues d’autres artistes et penseurs. Ensuite, elle réalisa Samouraï  où sans succomber aux vertiges de la technicité, elle entraîna son écriture vers les potentialités du numérique, sans oublier celles du super 8, qu’elle filma, peint, refilma, numérisa.  Depuis, ses cartes blanches pour Blow up, émission concernant le cinéma de Arte-TV, l’entraînent dans la pratique de la citation consciente,  sans entraver  son esprit de liberté, elle les pratique comme une virtuose s’empare d’une première partition avec laquelle elle compose ses propres morceaux. 

 

Ses opus naviguent entre le portrait de réalisateurs, ainsi Kubrick en 2011 : I Turn Home ;  le film de genre, le premier le chanbara  avec Samouraï  puis Color Shoot pour le western et les films sur les arts martiaux, la boxe, les jeux de casino et la Science fiction avec I’m more than a machine (robots et cinéma) … moins souvent des hommages à des icônes comme Di Caprio, Inner Stranger  et Scarlett Johansson et c’est Western Wind – I trust my feelings.

 

Johanna est une des fidèles de la première heure, cette année ce portrait-hommage et les robots, cyborgs et androïdes ont rejoint notre programmation. 

Western Wind – I trust my feelings. Ce film-Portrait qui cueille des images de films absolument divers dans l’écriture, le projet, le réalisateur, forme une image personnelle de la jeune femme au-delà de ses rôles. Johanna Vaude la façonne avec ses «  personnes/ persona le masque du théâtre latin », puisqu’y sourd une personnalité toujours en train de se faire selon ses décisions y compris de rôles et de films. Le titre préfère évoquer un poème  de la Renaissance anglaise, chanté par l’artiste dans Deux soeurs pour un roi de Justin Chadwick

Elle ne privilégie pas l’intrigue de ce film historique qui revenant  dans l’Angleterre pré-élisabéthaine, oppose Marie et Anne Boleyn pour l’amour du roi, mais des paroles de regret d’être abandonnée pour une autre, de surcroît sa sœur. En incipit, cette tristesse tendre accompagne la ligne musicale jusqu’à sa variation provoquée par le passage de films en costumes aux  contemporains et futuristes. Elle ouvre la découverte  de la femme mais seulement dans l’entr’aperçu d’ouvertures à l’iris modifiées par des éclats de couleur, dans ces feux d’artifices retenus d’abord, plus vifs ensuite puis remplacés par des plans précis de villes où déambuler, où courir, où détruire, ou de scènes d’amour du bucolique au torride. Autant d’indices de l’audace de Scarlett Johansson à passer de films d’auteur de Nolan à Allen aux blockbusters avec arme au poing, de rappels historiques de Marie Boleyn ou du modèle à la perle d’un Vermeer  romancé… de jeune fille émue aux vamps se dénudant, aux œillades incendiaires et au sourire félin de justicière. Johanne  dessine ce parcours, cette modulation d’actrice et ce sont outre les feux d’artifice qui multiplient le visage dans le même champ, des fondus qui le transposent d’un champ à l’autre et un fondu au blanc final qui lui ouvrent les champs/ films à venir alors que souvent son œil en très gros plan ou adressé en effet de hors cadre, atteste de son intelligence du jeu.

I’m more than a machine (robots et cinéma)  joue d’un  autre instrument plus tonitruant eu égard à son thème et aux genres de films induits le plus souvent même si souverain le sourire étrange de la femme robot de Métropolis  fait croire à des robots autre que tueurs et destructeurs. 

Les fragments dont Johanna rappelle, toujours, en générique de fin, l’origine se diversifient mais y règnent les robots gigantesques ou les mi-hommes/ mi-robots musclés   parce que c’est cette image qui prévaut avec l’emblématique brutalité de Terminator, 1989, qui devait exécuter la jeune femme enceinte de l’enfant sauveur de l’humanité. Qui se décline dans Pacific Rim,  2013, où des hordes de créatures sortis des océans sont pourchassées par d’aussi sauvages géants de fer. S’immiscent d’autres figures naïves Planète Interdite de 1957, quand les vaisseaux interplanétaires parvenaient dans d’autres planètes et y retrouvaient des survivants d’expéditions précédentes… quand Woody Allen caricature un monde gadgétisé à outrance, quand ce sont des androïdes enfants ou la recherche de robots sensibles comme Eva ou A.I. ; quand Wall E suit la recherche de l’amour à travers les espaces, quand THX 1138, dans le film éponyme, se libère de l’emprise de ceux qui oppresse les hommes réduits à l’esclavage par l’emploi de sédatifs. 

Le film explore d’autres essais de mêler les genres pour seul exemple Real Steel  entraîne un robot-boxeur … Par ailleurs, l’animation se mêle aux prises de vue et à ses trucages et Ghost in the Shell mêle le manga à la SF dans un Japon régi par Internet où une cyborg a des inquiétudes métaphysiques. 

Le tempo est souvent gagné par la virulence du propos, l’image saturée de cruauté et d’éclats de feu, de destruction, de fureur effroyable  et l’on se plaît à rêver qu’un 2001, l’Odyssée de l’Espace résiste.

 

Simone Dompeyre, directrice du festival Traverse Vidéo, Mai 2016.

 

Un texte de Simone Dompere

Top 5 video dans Bref magazine

Listen and Look dans le Top 5 de Luc Lagier pour Bref magazine

La Revue Bref consacre un numéro au cinéma samplé.
Jacques Kermabon, directeur du magazine, réuni l’historienne Nicole Brenez, le critique Luc Lagier, le cinéaste Julien Lahmi et le programmateur Jean-Yves de Lépinay. Chacun d’entre eux met en lumière sont rapport à l’utilisation des images recyclées au cinéma et nous offre une perspective sur l’évolution et les multiples possibilités et usages de cette pratique cinématographique.

Au terme de cette rencontre, ma vidéo Listen and Look, une revisite du très inspirant Tree of Life  de Terrence Malick fait partie des top 5 du critique Luc Lagier ! Pour en savoir plus sur le sujet, vous pouvez lire le dossier intégrale en ligne.

The Bref review magazine has dedicated an issue to the sample cinema.
Its director Jacques Kermabon has invited the historian Nicole Brenez, the critic Luc Lagier, the filmmaker Julien Lahmi and the curator
Jean-Yves de Lépinay to give their personnal point of view on the usage of footage and offer a perspective about the evolution and the many possibilities of this cinematic practice.

As a result of this meeting, the critic Luc Lagier has included my video Listen and Look, a recut about the inspiring Terrence Malick’s Tree of Life, in his top 5 ! To know more, you can read this review online (only in french).

 

Luc Lagier : « Pour Blow up, Arte me laisse une totale liberté. Et cette liberté, je la transmets une fois par semaine à des cinéastes, des plasticiens, des écrivains, des chorégraphes qui à leur tour ont carte blanche pour parler du cinéma qu’ils aiment. Dominique Gonzalez-Foerster, Jean-Paul Civeyrac, Laetitia Masson, Valérie Mréjen, Xavier Giannoli, Thierry Jousse, Lorenzo Recio et bien d’autres ont ainsi déjà fait des films pour Blow up. l’idée est alors de faire du site un petit laboratoire, une petite fabrique de films.Régulièrement, Johanna Vaude propose un montage. J’ai notamment en tête celui qu’elle a réalisé sur The Tree of Life qu’elle réinvente en quelques dizaines de surimpressions comme un feu d’artifice visuel tout à fait hypnotique. C’est un montage que j’aime beaucoup parce que Johanna Vaude se réapproprie le film de Terrence Malick tout en restant fidèle à l’esprit du film. C’est toujours cette idée de faire revivre les fantômes et les faire revivre un petit peu différemment. L’Histoire du cinéma est certes magnifique et, d’une certaine façon, suffisante, mais si on peut, par le remontage, l’agrémenter de quelques petites rêveries supplémentaires, tant mieux… » (page 32)

Top 5 de Luc Lagier :

« Listen and Look de Johanna Vaude : C’est une grande fierté que d’avoir pu proposer à des artistes de réaliser quelques mashup dans Blow Up : Dominique Gonzalez-Foerster, Laetitia Masson, Ange Leccia, Gisèle Vienne, Xavier Giannoli, Lorenzo Recio et tant d’autres. Johanna Vaude a été l’une des premières à nous rejoindre. Sa re-vision du Tree of Life de Terrence Malick est peut-être ce qu’elle a fait de plus beau dans Blow Up. »

luc-lagier-blow-up-arte-johanna-vaude

 

Top 5 video dans Bref magazine

Click to enlarge / Cliquez pour agrandir…

Johanna Vaude blow up arte Johanna Vaude blow up arte Johanna Vaude Listen and look Johanna Vaude Johanna Vaude blow up arte

PROJECTIONS :

2015 Présentation du Prix Label Image 2016, Festival Les Passeurs de Lumière, Bannalec, France
2015 LUX, Scène Nationale de Valence, Hybride : court-métrage de Johanna Vaude, Valence, France

2014 FESTIVAL TAKAVOIR, projections des cartes blanches de Johanna Vaude pour Blow Up, Nior, France

2012 MashUp Film Festival, Soirée d’ouverture au Forum des images, curator : Luc Lagier, Paris, France

Mad Max par Johanna Vaude – Blow Up Arte

Mad Max par Johanna Vaude – Blow Up Arte

  mad-max-johanna-vaude-blow-up-arte

Time : 5 : 30 min
Production : Blow up Arte / Camera Lucida
Editing and soundtrack : Johanna Vaude
Original format : digital
Distributor : Blow Up Arte – Camera Lucida

 

Résumé : « That was his name, the Night Rider… Remember him, when you look at the night sky… »

Technique : Montage sonore et visuel à partir de la trilogie Mad Max de George Miller. La bande sonore et le montage image sont inspirés par l’ambiance post-apocalyptique, de la vitesse de la conduite et de l’esprit de destruction.

Infos : A l’occasion de la présentation de « Mad Max : Fury Road » en sélection officielle au Festival de Cannes, Blow Up Arte m’a donné carte blanche sur la trilogie Mad Max ! De quoi vous proposer un rêve furieux… « The smell of gasoline »…

Cette vidéo a été citée par le site NOWNESS pour sa sélection de films préférés sur la toile du net. Elle fait également partie du top 10 des « Best Videos Essays 2015 » du critique cinéma Adrian Martin sur le site Fandor (all for film).

Synopsis : « That was his name, the Night Rider… Remember him, when you look at the night sky… »

Technique : Editing and sound work based on Mad Max trilogy created by George Miller. The soundtrack and editing are influenced by the post-apocalyptic atmosphere, the drive speed and the destruction mind.

Additionnal information : On the occasion of the presentation of « Mad Max : Fury Road » officially selected at the Cannes Film Festival, Blow up Arte offers me carte blanche on the Mad Max Trilogy ! Enough to offers you a furious dream… « The smell of gasoline »…

This video was related by the website NOWNESS for his selection of films they love from around the web. It’s also listed by the critic cinema Adrian Martin for his Top 10 « Best Videos Essays 2015 » on Fandor website (all for film).

SOUNDTRACK :

Mad Max par Johanna Vaude-arte-tv

« That is his name, the Night Rider… Remember him, when you look at the night sky… »

Mad max-SmellOfGasoline-johanna vaude

Les paroles empruntées au film :

« Light it ! Light it Johnny, for me ! »

« Ladies and gentlemen, boys and girls… Dying time is here »

« The night Rider… That is his name. The Night Rider. Remember him, when you look at the night sky. »

« The night Rider ! »

« Listen to the law ! »

« That is his name, The night Rider ! »

« Light it ! Light it Johnny, for me ! »

« Remember him, when you look at the night sky… »

« Jessie. Jessie, Jessie, Jessie…You’ve not got the sense of humour… »

« Light me Johnny »

« I’m on Fire, on fire ! »

« I’m the Night Rider. I’m a fuel-injected suicide machine ! Do you see me Toecutter ?!!! Do you see me man ?!?!? I am an out-of-controller ! I’m the Night Rider Baby ! »

« People don’t believe in heroes anymore. »

« we have a problem here »

« Big Bopper to March Hare. We‘re still in the game, okay? »

« I’m the Night Rider ! »

« OK. « Ankle ! »

« Get the gaz »

« Gasoline ! »

« Gasoline… »

« Smell of Gasoline »

« Gasoline »

« You and me are gonna talk about the Toecutter ! »

« You know the law. Two men enter one man leaves »

« Survive »

« Doing my way ! »

« Smell of gasoline… »

« Gasoline, hey ! »

« Jesus, you can’t kill me ! »

« Survive »

« Decay… A time of chaos. »

« That is his name. The Night Rider ! »

« Well… Ain’t we a pair. . . raggedy man. Hahahahahahahaha…. »

PROJECTIONS :

2015 Présentation du Prix Label Image 2016, Festival Les Passeurs de Lumière, Bannalec, France

Robots et Cinéma par Johanna Vaude – Carte blanche Blow Up Arte

Robots et cinéma par Johanna Vaude – Carte blanche Blow Up Arte

Robot-cinema-johanna-vaude-arte

Time : 5 : 33 min
Production : Blow up Arte / Camera Lucida
Editing and soundtrack : Johanna Vaude
Original format : digital
Distributor : Blow Up Arte – Camera Lucida

 

Résumé : L’expérience existentielle d’un robot : création, destruction, réparation et naissance d’une conscience….

Technique : Montage sonore et visuel à partir de la filmographie des robots au cinéma. J’ai créé un montage proche de la mécanique robotique et une musique originale inspirée par les sons, les mouvements des robots ainsi que la fantaisie imaginaire qui les accompagne.

Infos : « I’m more than a machine » a été conçu à l’occasion d’une carte blanche pour l’émission Blow Up Arte. Ce film a fait l’objet d’une projection au Ministère des finances et de l’économie dans le cadre du colloque « Objets intelligent : réalités et fantasmes » en présence d’Axelle Lemaire, secrétaire d’état au numérique.

Synopsis : An existential experience of a robot : creation, destruction, repairs and birth of a conscience…

Technique : Editing and sound work based on films with robots. The editing is influenced by mechanical movement of robots. I created the original music inspired by the sounds and the fantasy of humans about robots.

Additionnal information :« I’m more than a machine » was commissionned by Blow Up Arte. This film was presented at the french finance and economical Ministry for his symposium about robots in the presence of the secretary of State of numerical : Axelle Lemaire.

SOUNDTRACK

Click to enlarge / Cliquez pour agrandir…

johanna-vaude-ministère-finance-économie-robotique

Johanna Vaude à l’ouverture du colloque sur la robotique au Ministère des Finances et de l’économie

Projection au Ministère de l’économie : « Objets intelligents, robots : fantasmes et réalités »

Ma carte blanche sur le thème des robots au cinéma sera projetée à l’occasion du colloque « Objets intelligents, robots : fantasmes et réalités ». Organisé par le Ministère de l’économie à Bercy dans le cadre du Printemps de l’économie.

Vendredi 17 Avril, 14h30 – 17h00. Entrée libre, inscription sur le site. La projection se fera en présence d’Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat au Numérique.

axelle-lemaire-ministere-economie-robot

Discours d’Axelle Lemaire au Ministère de l’économie

Synopsis

De nouvelles technologies apparaissent. Des robots, qui ne correspondent en rien aux créatures inventées par les auteurs de science-fiction, se répandent dans toutes les activités humaines, au point d’investir le champ même de l’action publique. Nous sommes probablement à un tournant de civilisation. Les robots sont-ils l’avenir de la planète ?

Quatre conférences en scène exploreront les aspects anthropologique, technique et économique de ces transformations. Après ce temps de réflexion, une démonstration de plusieurs types de robots (industriels, humanoïdes, drone, etc.) sera organisée.

Printemps-Economie-Robotique-johanna-vaude

Les paroles de la musique tirés des films utilisés :

« I’m more than machine

Perfect organism

I’m ready ! I’m more than machine

Activate !

Call us machines

I give you an order !

Serve the public trust, protect the innocents, apply the law.

I’m a Terminator.

Come quietly or they will be… trouble.

Put down your weapon, you have twenty seconds to comply.

Get out

Drop the gun, you are under arrest !

Answer does not program. Unexeptable.

Disconnect me. Disconnect me. »

« That is going to be all right again. I feel much better now.  I can feel it. I can feel it.

Just a moment, just a moment… I was dreaming !…

I can see your lips move.

Answer does not program

I’m ready ! I’m more than machine

I was dreaming !… I can feel it.

I’m more than machine

I’m reborn. I can feel it

I’m reborn. I can feel it.

I’m reborn. I can feel it.

I’m reborn… »

« I’ll be back ! I’ll be back !

I was dreaming…

Destiny…

Dreaming…

Destiny…

Dreaming… »

PROJECTIONS :

2015 Présentation du Prix Label Image 2016, Festival Les Passeurs de Lumière, Bannalec, France

2015 MINISTÈRE DE L’ECONOMIE ET DE L’INDUSTRIE, projection en ouverture du Colloque Objets intelligents, robots : fantasmes et réalités, Printemps de l’économie, Paris, France

Found Footage – Séance Johanna Vaude – Forum des Images

Found Footage – Séance Johanna Vaude – Forum des Images

Samedi 21 Mars 2015

Mois du film expérimental et de l’art vidéo

Cette séance du Mois du film expérimental et de l’art vidéo sera consacrée à mon travail en relation avec le found footage et en ma présence.

Chaque année en mars, la bibliothèque du cinéma François Truffaut organise le Mois du film expérimental et de l’art vidéo. Tous les samedis à 15h, projections et rencontres sont organisées à la Lucarne. Ces manifestations sont accompagnées d’une bibliographie. En 2015, le mois est consacré au found footage, pratique qui consiste à récupérer des pellicules déjà impressionnées pour y enregistrer un autre film, et qui est employée à la fois dans le cinéma expérimental, et dans l’art vidéo.

Forum des ImagesBibliothèque François Truffaut – Samedi 21 mars 2015, 15h – Entrée libre dans la limite des places disponibles. Réserver à l’avance auprès de la Bibliothèque François Truffaut.

johanna-vaude-forum-des-images

Le found footage – séance Johanna Vaude au Forum des images – Paris

Pour suivre l’actualité, inscrivez vous à la newsletter située en bas de page…
Register with our newsletter at the bottom of the page to receive the current events…

Chaque année en mars, la bibliothèque du cinéma François Truffaut organise le Mois du film expérimental et de l’art vidéo.

Johanna Vaude commence à réaliser à la fin des années 90 et début 2000 de façon totalement indépendante. Elle crée des films éclectiques.Explorant diverses pratiques artistiques, elle mélange aisément les techniques et les genres.Son parcours révèle différentes périodes, partant du Super 8 et de la peinture sur pellicule en allant vers l’hybridation des médias, des techniques et genres cinématographiques, jusqu’aux nouvelles technologies de l’image 2D et 3D. Avec sa démarche très particulière de l’hybridation, les films et vidéos de la cinéaste dépassent les frontières établies et sont projetés internationalement alors qu’ils ont été confectionnés hors des systèmes traditionnels. Sa filmographie dévoile des influences très vastes. La combinaison et la relation des images classiques et expérimentales engendrent des films artistiques inclassables qui oscillent entre avant-garde, clip musicaux, pop art, poésie introspective, expériences sensorielles, psychédélisme, rêve et fiction. Ses films et vidéos, basés sur une relation entre les images et le son, abordent des thèmes très divers. Elle privilégie le point de vue intérieur de ses sujets en créant des univers très intenses aux images, aux couleurs et au montage insoupçonnés. Elle propose un cinéma libre et sauvage, un cinéma sans règles et sans dogmes.À partir de 2006 Johanna Vaude crée les bandes sonores de ses films tout en continuant de collaborer avec des musiciens. Ces collaborations sont présentes sur l’édition du DVD hybride sorti chez le label Lowave avec le soutien du CNC. Depuis 2011, l’émission Blow Up sur arte.tv dédié à l’actualité du cinéma et initié par le critique Luc Lagier, lui donne régulièrement Carte Blanche sur des thématiques ou des réalisateurs.Cette séance sera plus particulièrement consacrée à ses travaux dans le domaine du found footage.

Hommage à Scarlett Johansson – Blow Up Arte

Hommage à Scarlett Johansson – Blow Up Arte

western-wind-blow-up-arte

Time : 6: 46 min Production : Blow up Arte / Camera Lucida Editing and original music : Johanna Vaude Original format : digital Distributor : Blow Up Arte – Camera Lucida

 

Résumé : Un hommage à l’actrice Scarlett Johansson…

Technique : Montage sonore et visuel à partir de la filmographie de Scarlett Johansson.

Infos : « Western Wind – I trust my feelings » a été conçu à l’occasion d’une carte blanche pour l’émission Blow Up Arte. J’ai créé une musique originale inspirée par le jeu de l’actrice, sa voix et ses paroles présents dans ses films, et en particulier à partir d’un poème médiéval qu’elle chante a capella dans le film « The Other Boleyn Girl ». J’ai découvert que ce poème populaire du moyen-âge s’intitulant « Western Wind (Westron wynde) » était chanté dans les tavernes et a influencé de nombreux artistes tels que Igor Stravinsky…[Source wikipedia].

Découvrez les trois très beaux articles écrits sur le web par Konbini « Un superbe hommage à Scarlett Johansson« , sur Première « La carrière de Scarlett Johannson revisitée dans un fascinant clip psychédélique » et les Inrocks « Tomber amoureux de Scarlett Johansson en 5 minutes« !

Synopsis : A tribute to the actress Scarlett Johansson…

Technique : Editing and sound work based on Scarlett Johansson’s filmography.
To know more « Western Wind – I trust my feelings » was commissionned by Blow Up Arte. I created the original music inspired by the acting, the voice and the words of Scarlett Johansson in her films, based on a medieval poem whom she is singing a capella in the movie « The other Boleyn girl ». I discoverd that this popular medieval poem named « Westron wynde » was sung in the taverns and has influenced a number of artists such as Igor Stravinsky [view more on wikipedia].

SOUNDTRACK :

Click to enlarge / Cliquez pour agrandir…

‘Western wind, when will thou blow, The small rain down can rain ? Christ ! If my love were in my arms, And I in my bed again !’

‘Western wind, when will thou blow,

  johanna vaude blow up arte johanna vaude carte blanche scarlett johansson

             The small rain down can rain ?

johanna-vaude-camera-lucida-productions-blow-up-arte-tv

           Christ ! If my love were in my arms,

johanna-vaude-camera-lucida-productions-blow-up-arte-tv

                   And I in my bed again !’

scarlett-johansson-johanna-vaude-camera-lucida-productions-blow-up-arte-tv

scarlett-johansson-par-johanna-vaude_18

 

Westron wynde

‘Westron wynde, when wilt thou blow,

The small raine down can raine.

Cryst, if my love were in my armes

And I in my bedde again !’

index

Carte blanche sur Blow Up Arte, l’actualité du cinéma (ou presque) : Scarlett Johansson par Johanna Vaude

Scarlett-Johansson-par-johanna-vaude-blow-up-arte

 

PROJECTIONS

2015

> LES PASSEURS DE LUMIERE, Prix Label image 2016, Bannalec, France
> FORUM DES IMAGES, Bibliothèque François Truffaut, Mois du film expérimental et de l’art vidéo, Found footage : séance Johanna Vaude, Paris, France
> LUX, Scène Nationale de Valence, Hybride : court-métrage de Johanna Vaude, Valence, France
> VILLA ARSON, conférence / rencontre avec les étudiants dans le cadre du GREV (groupe de recherche et d’experimentations visuelles), Nice, France

1 2

Festival Les Passeurs de Lumière – Carte Blanche à J. Vaude

Festival Les Passeurs de LumièreBannalec / France

Carte Blanche à Johanna Vaude samedi 30 Novembre

Festival Les Passeurs de Lumière Dans le cadre du Festival Passeurs de Lumière, Johanna Vaude est invitée en Bretagne à Bannalec pour présenter ses vidéos créées dans le cadre du webzine Blow Up sur Arte.tv.

– Rencontre avec les collégiens vendredi 29 Novembre en présence de Johanna Vaude

– Projection de films, séance « Nouvelles images », samedi 30 Novembre à 17heures, Grande Salle Ty Laouën en présence de Johanna Vaude

Johanna Vaude is invited during the Festival « Passeurs de Lumière » in Brittany (Bannalec) to presents her works created inside the webzine Blow Up on Arte.tv

– Friday, November 29th, meeting with middle school

– Saturday, November 30th, Screening « New Images », Johanna Vaude’s carte Blanche for Blow Up Arte.

 

Cliquez sur l’image pour agrandir et voir le programme en détail // Click to enlarge and see the full program

Festival Les Passeurs de Lumière Carte blanche Johanna Vaude

1 2

THE AUDIOVISUAL ESSAY @ Frankfurt Filmmuseum

THE AUDIOVISUAL ESSAY by Adrian Martin @ Frankfurt Filmmuseum

Cristina Álvarez & Adrian Martin, actuellement enseignant au Goethe University de Francfort, donne une conférence durant le week-end du 23 et 24 Novembre au Frankfurt Filmmuseum.

La conférence est dédiée aux films et vidéos qui par des chemins et formes reflètent d’autres films de cinéma en utilisant simplement les images et les sons.

« Beyond Fiction« , mon hommage aux films de John Carpenter créé dans le cadre de l’émission Blow Up sur Arte.tv, sera projeté le dimanche 24 Novembre à 17 heures. Plus de détail sur la programmation : FROM FOUND FOOTAGE FILM TO THE AUDIOVISUAL ESSAY, PART 2

L’entrée est libre, ouverte à tout public.

Cristina Álvarez & Adrian Martin, currently teaching Film Studies at Goethe University in Frankfur, will give a conference at the Frankfurt Filmmuseum during the weekend of November 23 and 24, to reflect on the idea of the Audiovisual Essay. The conference is devoted to films or videos that, in some way and form, reflect upon other films, using the medium of image and sound.

« Beyond Fiction« , my tribute about John Carpenter’s films specially created for the webzine Blow Up Arte.tv, will by screened during this event, Sunday, 24.11.2013, 5 p.m : FROM FOUND FOOTAGE FILM TO THE AUDIOVISUAL ESSAY, PART 2

Free event open to students and the general public.

 

 

Leonardo Di Caprio par Johanna Vaude – Blow up arte

Leonardo Di Caprio ouvre le festival de Cannes avec Gatsby le magnifique. Voici du coup un film « parallèle » sur Di Caprio conçu par Johanna Vaude dans Blow Up !

Leonardo Di Caprio oppened the Cannes Film Festival with The Great Gatsby. That’s the occasion to see the parallele film about Di Caprio made by Johanna Vaude in Blow Up !

 

Leonardo Di Caprio par Johanna Vaude - Blow up arte

Les Arts Martiaux par Johanna Vaude

Les Arts Martiaux par Johanna Vaude - blow up arte

Time : 4 : 36 min
Production : Blow up Arte / Camera Lucida
Editing and soundtrack : Johanna Vaude
Original format : digital
Distributor : Blow Up Arte – Camera Lucida

 

Résumé : A sound & visual experience about art martial film, about artistic fight mind.

Technique : Montage sonore et visuel à partir de différents films d’Arts Martiaux.

Infos : Les Arts Martiaux par Johanna Vaude  est une commande de Blow Up, l’actualité du cinéma (ou presque) sur Arte tv.

Synopsis : A sound & visual experience about Art Martial film, about artistic fight mind.

Technique : Editing and sound work from differents Art Martial movies.
To know more : Les Arts Martiaux par Johanna Vaude is commissioned by Blow Up, the new cinema webzine on Arte tv.

PLAYER ARTE :

Click to enlarge / Cliquez pour agrandir…

johanna-vaude-camera-lucida-productions-blow-up-arte-tv bruce leejohanna-vaude-camera-lucida-productions-blow-up-arte-tv

johanna-vaude-camera-lucida-productions-blow-up-arte-tv

johanna-vaude-camera-lucida-productions-blow-up-arte-tv

johanna-vaude-camera-lucida-productions-blow-up-arte-tv

johanna-vaude-camera-lucida-productions-blow-up-arte-tv

johanna-vaude-camera-lucida-productions-blow-up-arte-tv

Les Arts Martiaux par Johanna Vaude

johanna-vaude-camera-lucida-productions-blow-up-arte-tv

 

PROJECTIONS :

2015

> 2015 Présentation du Prix Label Image 2016, Festival Les Passeurs de Lumière, Bannalec, France
> FORUM DES IMAGES, Bibliothèque François Truffaut, Mois du film expérimental et de l’art vidéo, Found footage : séance Johanna Vaude, Paris, France
> LUX, Scène Nationale de Valence, Hybride : court-métrage de Johanna Vaude, Valence, France

2014
> FESTIVAL TAKAVOIR, projections des cartes blanches de Johanna Vaude pour Blow Up, Nior, France

2013
> MASHUP FESTIVAL, Programme Blow Up, Forum des Images, Paris, France

Quentin Tarantino par Johanna Vaude

Quentin Tarantino par Johanna Vaude

Subject : Quentin Tarantino par Johanna Vaude
Titre : PSYCHODELIC !
Time : 5 : 37 min
Production : Blow up Arte / Camera Lucida
Editing and soundtrack : Johanna Vaude
Original format : digital
Distributor : Blow Up Arte – Camera Lucida

 

Résumé : Un partage visuel et sonore à travers les films de Tarantino : amour du cinéma de genre, du vinyle, du scratch et de la pellicule dans une version « Psychodelic » !

Technique : Montage sonore et visuel à partir de différents films de Quentin Trarantino.

Infos : Quentin Tarantino par Johanna Vaude est une commande de Blow Up, l’actualité du cinéma (ou presque) sur Arte tv.

Synopsis : A sound & visual sharing through Tarantino’s films : love of movie genre, vinyl, scratch and celluloid films in a « Psychodelic » version !

Technique : Editing and sound work from differents Quentin Tarantino’s films.
To know more : Quentin Tarantino by Johanna Vaude is a film commissioned by Blow Up, the new cinema webzine on Arte tv.

Click to enlarge / Cliquez pour agrandir…

 

Johanna Vaude blow up arte psychodelic by johanna vaudetarantino - blow up arteJohanna Vaudepsychodelic by johanna vaude blow up arte

PROJECTIONS :

2015

> Présentation du Prix Label Image 2016, Festival Les Passeurs de Lumière, Bannalec, France
> FORUM DES IMAGES, Bibliothèque François Truffaut, Mois du film expérimental et de l’art vidéo, Found footage : séance Johanna Vaude, Paris, France
> VILLA ARSON, conférence / rencontre avec les étudiants dans le cadre du GREV (groupe de recherche et d’experimentations visuelles), Nice, France
> LUX, Scène Nationale de Valence, Hybride : court-métrage de Johanna Vaude, Valence, France

2014
> FESTIVAL TAKAVOIR, projections des cartes blanches de Johanna Vaude pour Blow Up, Nior, France

2013

> GAÎTE LYRIQUE, en ligne avec Arte #2 / Blow Up, curator : Luc Lagier, Paris, France
> ABSTRACTA FESTIVAL, Casa del cinema, Rome, Italie
> TRAVERSE VIDEO, Musée des Abattoirs, curator : Simone Dompeyre, Toulouse, France
> LES VIDEOPHAGES invite TRAVERSE VIDEO, Simone Dompeyre, Toulouse, France
> FESTIVAL ÉMERGENCES, Lux Scène Nationale de Valence, Séance Blow Up Arte, curator : Luc Lagier et
Catherine Rossi-Batôt, France

Fragmente einer Zivilisation – Werner Herzog par Johanna Vaude

Fragmente einer Zivilisation – Werner Herzog par Johanna Vaude
Fragmente einer Zivilisation (Werner Herzog par Johanna Vaude)

Time : 5 : 17 min
Production : Blow up Arte / Camera Lucida
Editing and soundtrack : Johanna Vaude
Original format : digital
Copies : Mini DV, Béta SP Pal…
Distributor : Blow Up Arte – Camera Lucida

 Résumé : « Fragmente einer Zivilisation » est un hommage aux films de Werner Herzog

Technique : Montage sonore et visuel à partir de différents films de Werner Herzog.

Infos : « Fragmente einer Zivilisation » est une commande de Blow Up, l’actualité du cinéma (ou presque) sur Arte tv.

Synopsis : Tribute to Werner Herzog’s films

Technique : Editing and sound work from differents Werner Herzog’s films.
To know more : « Fragmente einer Zivilisation » is a film commissioned by Blow Up, the new cinema webzine on Arte tv.

 

Click to enlarge / Cliquez pour agrandir…

 

blow up arte

blow up arte

Johanna Vaude blow up arte

Johanna Vaude blow up arte

Johanna Vaude blow up arte

Johanna Vaude

Johanna Vaude

 

PROJECTIONS

2015
> LUX, Scène Nationale de Valence, Hybride : court-métrage de Johanna Vaude, Valence, France

i told you this would happen

music video by Johanna Vaude

Time : 6 : 00 min
Video : Johanna Vaude
Music : tam rush
Label : Rabeat’s Cage
Original format : digital

 

Résumé : Une danse surréaliste dans un espace-temps imaginaire…

Technique : Montage à partir d’images d’archives.

Infos : i told you this would happen est une commande et collaboration entre le musicien electro tam rush et le label Rabeat’s cage.

Synopsis : A dance in a surreal imaginary space-time…

Technique : Editing from archives footage.

To know more
: i told you this would happen is a commission and collaboration product between the electro musician tam rush and the Rabeat’s cage label.

 

Click to enlarge / Cliquez pour agrandir…

i told you this would happen video music by johanna vaude tracks by tam rush rabeat's cage i told you this would happen video music by johanna vaude tracks by tam rush rabeat's cage

i told you this would happen video music by johanna vaude tracks by tam rush rabeat's cage i told you this would happen video music by johanna vaude tracks by tam rush rabeat's cage

i told you this would happen video music by johanna vaude tracks by tam rush rabeat's cage i-told-you-this-would_10 copie

 

PROJECTIONS :

2014 :

> European Experimental Cinema from the Light Cone Screening, University of Rochester, New-York, USA

2013 :

> TRAVERSE VIDEO, Musée des Abattoirs, curator : Simone Dompeyre, Toulouse, France

Mashup and footage frames

Mashup and footage frames

Pictures from my videos footage / mashup created for Blow Up Arte

ARTS MARTIAUX (Martial Art Tribute)

ExperimentalArtMartialFilm_05.mov

ExperimentalArtMartialFilm_03.movExperimentalArtMartialFilm_17.movExperimentalArtMartialFilm_01.movExperimentalArtMartialFilm_11.movExperimentalArtMartialFilm_12.movExperimentalArtMartialFilm_18.movExperimentalArtMartialFilm_21.mov

 

LET’S FIGHT (Boxe Tribute)

LETS_FIGHT_03 LETS_FIGHT_01 LETS_FIGHT_02 LETS_FIGHT_04 LETS_FIGHT_05 LETS_FIGHT_07 LETS_FIGHT_08 LETS_FIGHT_11 LETS_FIGHT_10 LETS_FIGHT_09

COLOR SHOOT (Western tribute)

Color_Shoot_01 Color_Shoot_03 Color_Shoot_04 Color_Shoot_05 Color_Shoot_06

COLOR SHOOT_39 COLOR SHOOT_35 COLOR SHOOT_34 COLOR SHOOT_38 COLOR SHOOT_37 COLOR SHOOT_36 Color_Shoot_08 Color_Shoot_07 Color_Shoot_09 Color_Shoot_11 Color_Shoot_10 Color_Shoot_12 Color_Shoot_13 Color_Shoot_14 Color_Shoot_15

BEYOND FICTION (Tribute to John Carpenter)

Beyond Fiction_01 Beyond Fiction_02 Beyond Fiction_03 Beyond Fiction_04 Beyond Fiction_05 Beyond Fiction_06 Beyond Fiction_07 Beyond Fiction_09 Beyond Fiction_10 Beyond Fiction_11

I Turn Home (Kubrick tribute)

I_turn_home_09 I_turn_home_08 I_turn_home_07 I_turn_home_06

I_turn_home_05 I_turn_home_04 I_turn_home_01 I_turn_home_02

UFO DREAMS

ufo-dreams-johanna-vaude-blow-up-arte-mashup-experimental-film_01 ufo-dreams-johanna-vaude-blow-up-arte-mashup-experimental-film_02 ufo-dreams-johanna-vaude-blow-up-arte-alien-mind_06 ufo-dreams-johanna-vaude-blow-up-arte-mashup-experimental-film_03 ufo-dreams-johanna-vaude-blow-up-arte-mashup-experimental-film_04 ufo-dreams-johanna-vaude-blow-up-arte-mashup-experimental-film_07 ufo-dreams-johanna-vaude-blow-up-arte-mashup-experimental-film_08 ufo-dreams-johanna-vaude-blow-up-arte-mashup-experimental-film_birth-09 ufo-dreams-johanna-vaude-blow-up-arte-mashup-experimental-film_11 ufo-dreams-johanna-vaude-blow-up-arte-mashup-experimental-film_12 ufo-dreams-johanna-vaude-blow-up-arte-mashup-experimental-film_13 ufo-dreams-johanna-vaude-blow-up-arte-mashup-experimental-film_14

Let’s Fight !

la boxe par johanna vaude

Time : 5 : 25 min
Production : Blow up Arte / Camera Lucida
Editing and soundtrack : Johanna Vaude
Original format : digital
Copies : Mini DV, Béta SP Pal…
Distributor : Blow Up Arte – Camera Lucida

Résumé : Avec un montage très soutenu, « Let’s fight ! » regroupe différents films explorant la boxe et propose un match unique. Au centre du ring, c’est le thème de la volonté qui est convoqué…

Technique : Montage sonore et visuel à partir de différents films de boxe.

Infos : « Let’s fight ! » est une commande de Blow Up, l’actualité du cinéma (ou presque) sur Arte tv.

Synopsis : With a steady editing, « Let’s fight » brings in different films exploring boxing and suggests a unique match. At the center of the ring, the willpower topic is called…

Technique : Editing and sound work from differents boxe’s films.
To know more : « Let’s fight ! » is a film commissioned by Blow Up, the new cinema webzine on Arte tv.

Player ARTE :

PHOTOS :
Click to enlarge / Cliquez pour agrandir…

let's fight !let's fight ! Johanna Vaude blow up arte Johanna Vaude Johanna Vaude boxing Johanna Vaude Johanna Vaude boxing Johanna Vaude blow up arte Johanna Vaude boxing Johanna Vaude boxing

PROJECTIONS :

2015
> FORUM DES IMAGES, Bibliothèque François Truffaut, Mois du film expérimental et de l’art vidéo, Found footage : séance Johanna Vaude, Paris, France
> VILLA ARSON, conférence / rencontre avec les étudiants dans le cadre du GREV (groupe de recherche et d’experimentations visuelles), Nice, France
> LUX, Scène Nationale de Valence, Hybride : court-métrage de Johanna Vaude, Valence, France

2014
> FESTIVAL TAKAVOIR, projections des cartes blanches de Johanna Vaude pour Blow Up, Nior, France

2013
> LES PASSEURS DE LUMIERE Focus Johanna Vaude : carte blanche sur Blow Up Arte, curator : Michel Dupuis – Bannalec, France
> LUX, Scène Nationale de Valence Focus Johanna Vaude : Hybride – No limits for vision, curator : Catherine Rossi-Batôt – Valence, France
> Hybride : No limits for vision, FESTIVAL ÉMERGENCES, LUX NATIONALE de Valence, France
> FESTIVAL SILHOUETTE, Sélection Hybride, Le 104, Paris, France

Inner Stranger – Leonardo Di Caprio Tribute

Inner Stranger – Leonardo Di Caprio Tribute
Inner Stranger (Di Caprio par Johanna Vaude)

Time : 4 : 47 min
Production : Blow up Arte / Camera Lucida
Editing and soundtrack : Johanna Vaude
Original format : digital
Distributor : Blow Up Arte – Camera Lucida

Résumé : Sous forme d’introspection « Inner Stranger » explore, à travers le jeu et les dialogues de l’acteur Leonardo DiCaprio, la psychologie de l’homme moderne en proie à ses doutes et ses peurs. La traversée des épreuves intérieures ménera à un dernier sursaut. « Inner Stranger » est également un hommage à l’acteur Leonardo DiCaprio.

Technique : Montage sonore et visuel à partir de la filmographie de Leonardo DiCaprio.
Infos : « Inner Stranger » est une commande de Blow Up, l’actualité du cinéma (ou presque) sur Arte tv.

Synopsis : Like an introspection, « Inner Stranger » explores, through Leonardo DiCaprio’s dialogues and acting, the psychology of the modern man being a prey of his doubts and fears. The crossing through the inner hardship will guide us to a last survive instinct. « Inner Stranger » is also a tribute to Leonardo DiCaprio work.

Technique : Editing and sound work based on Leonardo DiCaprio filmography.
To know more : « Inner Stranger » is a film commissioned by Blow Up, the new cinema webzine on Arte tv.

PLAYER ARTE

PHOTOS :

Inner stranger_01

Inner stranger_02 Inner stranger_04 Inner stranger_07 Inner stranger_08 Inner stranger_09

PROJECTIONS :

2015
> FORUM DES IMAGES, Bibliothèque François Truffaut, Mois du film expérimental et de l’art vidéo, Found footage : séance Johanna Vaude, Paris, France
> VILLA ARSON, conférence / rencontre avec les étudiants dans le cadre du GREV (groupe de recherche et d’experimentations visuelles), Nice, France
> LUX, Scène Nationale de Valence, Hybride : court-métrage de Johanna Vaude, Valence, France

2014
> FESTIVAL TAKAVOIR, projections des cartes blanches de Johanna Vaude pour Blow Up, Nior, France

2013
> LES PASSEURS DE LUMIERE Focus Johanna Vaude : carte blanche sur Blow Up Arte, curator : Michel Dupuis – Bannalec, France
> LUX, Scène Nationale de Valence Focus Johanna Vaude : Hybride – No limits for vision, curator : Catherine Rossi-Batôt – Valence, France
2012
> Festival Traverse Vidéo, Projection au GAUMONT WILSON, Toulouse, France

 

Inner Stranger – Leonardo Di Caprio Tribute

UFO Dreams

UFO Dreams - Johanna Vaude

Time : 06 : 00 min
Soundtrack : Johanna Vaude
Original format : Quick Time
Copies : Mini DV, Béta SP Pal…
Distributor : Blow Up Arte – Camera Lucida

 

Résumé : « UFO Dreams » est une expérience visuelle et sonore autour du mythe moderne des Ovnis. Une rêverie au milieu des étoiles, des ovnis et des extra-terrestres…

Technique : réalisation à partir de modélisation 3D et d’extraits de films de science-fiction extraterrestre montés et retravaillés numériquement (cache, colorimétrie, surimpressions, effets spéciaux…).
Infos : « UFO Dreams » a été créé à l’occasion d’une carte blanche pour Blow Up Arte, le nouveau Magazine Web Cinéma sur Arte tv.
Johanna Vaude a été interviewé par la Festival Silhouette à propose de ce film. Voir l’interview vidéo.

Synopsis : « UFO Dreams » is a sound and visual experience about UFO’s and Aliens modern myth. A dream into stars, UFO and Extra-Terrestrial mind…

Technique : Starting from 3D modelization, extract from science-fiction films about alien, edited and re-worked in DV (special effects, double exposure, changes in tone and colour in DV sequences…).
To know more : « UFO Dreams » was created specialy for a carte blanche on Blow Up Arte, the new cinema webzine on ARTE TV (The French German TV Channel).
Johanna Vaude was interviewed by the Silhouette Film Festival about this film. Watch the video.

Click to enlarge / cliquez pour agrandir…

ufo-dreams-johanna-vaude-camera-lucida-productions-blow-up-arte-tv ufo-dreams-johanna-vaude-camera-lucida-productions-blow-up-arte-tv ufo-dreams-johanna-vaude-camera-lucida-productions-blow-up-arte-tv ufo-dreams-johanna-vaude-blow-up-arte-mashup-experimental-film_14ufo-dreams-johanna-vaude-blow-up-arte-mashup-experimental-film_04 ufo-dreams-johanna-vaude-camera-lucida-productions-blow-up-arte-tv ufo-dreams-johanna-vaude-camera-lucida-productions-blow-up-arte-tv ufo-dreams-johanna-vaude-blow-up-arte-mashup-experimental-film_12ufo-dreams-johanna-vaude-blow-up-arte-mashup-experimental-film_11ufo-dreams-johanna-vaude-blow-up-arte-mashup-experimental-film_07ufo-dreams-johanna-vaude-blow-up-arte-mashup-experimental-film_08ufo-dreams-johanna-vaude-blow-up-arte-mashup-experimental-film_birth-09

 

PROJECTIONS

2015
> FESTIVAL SILHOUETTE, Focus : Le chant de la terre, Parc de la Butte du Chapeau Rouge, Paris, France
> VILLA ARSON, conférence / rencontre avec les étudiants dans le cadre du GREV (groupe de recherche et d’experimentations visuelles), Nice, France
> LUX, Scène Nationale de Valence, Hybride : court-métrage de Johanna Vaude, Valence, France

2013
> LES PASSEURS DE LUMIERE Focus Johanna Vaude : carte blanche sur Blow Up Arte, curator : Michel Dupuis – Bannalec, France
> LUX, Scène Nationale de Valence Focus Johanna Vaude : Hybride – No limits for vision, curator : Catherine Rossi-Batôt – Valence, France

2012
> AIVA FESTIVAL Carte blanche à VIDEOFORMES, curator : Gabriel Soucheyre – Finspång, Suède
> BIG MUDDY FILM FESTIVAL Sélection officielle – Illinois, USA

2009
> CINEMATHEQUE FRANÇAISE
« Emergences des styles numériques, une approche physique » – Paris, France
> FESTIVAL SILHOUETTE, Sélection officielle, projections au parc des Buttes Chaumont – Paris, France
> VIDEOFORMES, Focus Johanna Vaude, curator : Gabriel Soucheyre – Clermont-Ferrand / France
> LA PENICHE CINEMA – VIDEOFORMES PREVIEW, curator : Gabriel Soucheyre – Paris / France
> BLOW UP ARTE, Carte blanche à Johanna Vaude – Internet world

Hypnotic

Hypnotic par Johanna Vaude

Time : 7 min
Soundtrack : Inspired by Micromega – Blue Planet Corporation
Original format : Archives 35mm
Copies : Mini DV, Béta SP Pal

Résumé : lumières, vitesses, formes, couleurs, énergies, atomes… Hypnotic est un voyage graphique à l’intérieur de la fête entrevue comme une danse psychique.

Technique : Réalisation à partir de films d’archives documentaires filmés en 35mm. Plans lumineux montés et retravaillés numériquement (cache, colorimétrie, surimpressions, illusions d’optiques…).
Infos: Hypnotic a été réalisé spécialement pour l’installation « Film d’Attraction » de Dominique Gonzalez-Foerster, diffusé sur un grand écran LED à l’entrée de la Foire aux Plaisirs de Bordeaux pour Evento. Hypnotic a également été sélectionné par le Festival Silhouette pour sa programmation « Hybride »

Synopsis : lights, speeds, forms, colors, energies, atoms… Hypnotic is a graphic trip into party and created like a psychic dance.

Technique : Based on documentaries and archives films. Edited and re-worked in Final Cut (special effects, double exposure, optical illusions…)
To know more : Hypnotic was realized specially for the installation « Film d’Attraction » created by Dominique Gonzalez-Foerster and showned on a giant LED screen at the entrance to the “Foire aux Plaisirs” funfair in Bordeaux during Evento. Hypnotic was also selected by the Silhouette Film Festival based in Paris.

Click to enlarge / cliquez pour agrandir…

Evento_01

Evento_03 Evento_04 Evento_05 Evento_12 Evento_20  Evento_06 Evento_19Evento_14 Evento_11

PROJECTIONS :

2010 > FESTIVAL SILHOUETTE, Sélection Hybride, Paris, France

TH.2058 – Tate Modern – unilever series

TH.2058 by Dominique Gonzalez-Foerster – Tate Modern – unilever series

TH.2058 – Tate Modern – unilever series – L’oeil sauvage de Johanna Vaude intégré à l’installation de Dominique Gonzalez-Foerster.

14 October 2008 – 13 April 2009

TH.2058 by Dominique Gonzalez-Foerster, imagines Tate Modern 50 years into the future, set in a London afflicted by perpetual rain. Tate Modern is being used as a shelter for people, a storage space for art works and for the remains of culture. The vast Turbine Hall is filled with monumental replicas of iconic sculptural works. Rows of bunk beds are scattered with books, and on a giant screen The Last Film is continuously running. Made up of short excerpts from science-fiction films, The Last Film suggests a potential state of catastrophe as well as the possibility of collective memory.

OCTOBER 2058 – TATE MODERN – LONDON

It rains incessantly in London – not a day, not an hour without rain, a deluge that has now lasted for years and changed the way people travel, their clothes, leisure activities, imagination and desires. They dream about infinitely dry deserts.

This continual watering has had a strange effect on urban sculptures. As well as erosion and rust, they have started to grow like giant, thirsty tropical plants, to become even more monumental. In order to hold this organic growth in check, it has been decided to store them in the Turbine Hall, surrounded by hundreds of bunks that shelter – day and night – refugees from the rain.

A giant screen shows a strange film, which seems to be as much experimental cinema as science fiction. Fragments of Solaris, Fahrenheit 451 and Planet of the Apes are mixed with more abstract sequences such as Johanna Vaude’s L’Oeil Sauvage but also images from Chris Marker’s La Jetée. Could this possibly be the last film?

On the beds are books saved from the damp and treated to prevent the pages going mouldy and disintegrating. On every bunk there is at least one book, such as J.G. Ballard’s The Drowned World, Jeff Noon’s Vurt, Philip K. Dick’s The Man in the High Castle, but also Jorge Luis Borges’s Ficciones and Roberto Bolaño’s 2666.

On one of the beds, hidden among the giant sculptures, a lonely radio plays what sounds like distressed 1958 bossa nova. The mass bedding, the books, images, works of art and music produce a strange effect reminiscent of a Jean-Luc Godard film, a culture of quotation in a context of catastrophe.

In the shelter, the prone figures are reminiscent of Henry Moore’s ‘shelter drawings’, while his sculpture for sheep stands next to a giant apple core by Claes Oldenburg and Coosje van Bruggen. Museums have been closed for years because of water seepages and the high level of humidity. In the huge collective shelter that the Turbine Hall has become, a fantastical and heterogeneous montage develops, including sculpture, literature, music, cinema, sleeping figures and drops of rain.

Dominique Gonzalez-Foerster

Cliquez pour agrandir / Click to enlarge

th-2058-dgf-l-oeil-sauvage-johanna-vaude-tate-modern_01 th-2058-dgf-l-oeil-sauvage-johanna-vaude-tate-modern_02 th-2058-dgf-l-oeil-sauvage-johanna-vaude-tate-modern_03 th-2058-dominique-gonzalez-foerster-tate-modern_04 th-2058-dominique-gonzalez-foerster-tate-modern_05 th-2058-dominique-gonzalez-foerster-tate-modern_06 th-2058-dominique-gonzalez-foerster-tate-modern_07 th-2058-dominique-gonzalez-foerster-tate-modern_08 th-2058-dominique-gonzalez-foerster-tate-modern_09 th-2058-dominique-gonzalez-foerster-tate-modern_10 th-2058-dominique-gonzalez-foerster-tate-modern_11 th-2058-dominique-gonzalez-foerster-tate-modern_12 th-2058-dominique-gonzalez-foerster-tate-modern_13 th-2058-dominique-gonzalez-foerster-tate-modern_14 th-2058-dominique-gonzalez-foerster-tate-modern_15

 

Impressions

Time : 14 min
Soundtrack : NOOR (…)
Original format : Mini DV
Copies : Mini DV, Béta SP Pal

Résumé : « Impressions » est un voyage esthétique partant de l’imagerie des portraits de personnalités filmées par le cinéaste Gérard Courant. Le film prend appuie sur ce fond cinématographique pour explorer le thème du portrait sous divers aspects et nous expose à de multiples univers de formes, de couleurs, de rythmes et d’identités…

Technique : Réalisation à partir des « Cinématons » de Gérard Courant : séries de portraits tournés en Super 8 depuis 1978. Hybridation de films Super 8, compressions Mpg, téléphone portable et images tournées en vidéo numérique.
Infos : Le film « Impressions » est édité en DVD pour la petite collection de Bref, le magazine du court-métrage, aux éditions Chalet Films accompagné d’un article de Raphaël Bassan. Une photo du film fait la couverture du numéro BREF 88 (Lire l’article…)

Synopsis : « Impressions » is an aesthetic journey based on portraits of personalities filmed by the french film-maker Gérard Courant. The resulting film investigates the subject of the portrait under various aspects : universes of forms, colours, rhythms and identities…

Technique : Based on Gérard Courant ‘s « Cinématon ». Series of portraits filmed in Super 8 since 1978. Hybridization of mixed Super 8 films, Mpg compressions, phone cell, and digital shooting. Edited and re-worked in Final Cut (special effects, double exposure…).
To know more : The film « Impressions » is edited in DVD by the french magazine BREF available on Chalet Films. An article from Raphaël Bassan is also edited on BREF #88 (Read the review)

Click to enlarge / cliquez pour agrandir…
impressions-johanna-vaude-cinematon-gerard-courant-super-8-film-jazz-bref-magazine-joseph-losey_04 impressions-johanna-vaude-cinematon-gerard-courant-super-8-film-jazz-lou-castel_01 impressions-johanna-vaude-cinematon-gerard-courant-super-8-film-jazz_03impressions-johanna-vaude-cinematon-gerard-courant-super-8-film-jazz_06impressions-johanna-vaude-cinematon-gerard-courant-super-8-film-jazz-pop-art-videoimpressions-johanna-vaude-cinematon-gerard-courant-super-8-film-jazz-pop-artimpressions-johanna-vaude-cinematon-gerard-courant-super-8-film-jazz-modern-paintingimpressions-johanna-vaude-cinematon-gerard-courant-super-8-film-jazz-luc-lagier_01impressions-johanna-vaude-cinematon-gerard-courant-super-8-film-jazz_pop-art-modern-paintingimpressions-johanna-vaude-cinematon-gerard-courant-super-8-film-jazz-cubismeimpressions-johanna-vaude-cinematon-gerard-courant-super-8-film-jazz-marie-riviere_02impressions-johanna-vaude-cinematon-gerard-courant-super-8-film-jazz-manuel-de-oliveira_05
PROJECTIONS :

2009
> FESTIVAL SILHOUETTE, Sélection Hybride, Paris, France