Encyclopédie du Court-Métrage

Encyclopedie_court_metrage

"Les courts métrages de Johanna Vaude (Autoportrait & le monde, 1997, Notre Icare, 2001) sont les premiers à être remarqués à une vaste échelle. La reconnaissance de cette jeune cinéaste, qui mélange éléments graphiques et cinéma de l’intériorité, donne une visibilité à toute sa génération."

Bref 51 – Le cinéma pindarique et intérieur de Johanna Vaude par Raphaël Bassan

Bref51

Après les hommages qui lui ont été rendus un peu partout en 2001, il était temps de faire le point sur l’œuvre déjà abondante, de Johanna Vaude, une jeune cinéaste indépendante française plus que prometteuse […]

Cinéastes 6 – Voyage musical et plastique au coeur des êtres par Vivien Villani

Cineastes

Le cinéma de Johanna Vaude est traversé par un style extrêmement personnel qui se dégage rapidement de ses influences, et irrigue toute son œuvre de façon très cohérente, quelque soit le support utilisé. En même temps, chacune de ses œuvre a une originalité et une identité propre. […]

Totalité [Totality] – (Extrait)

Featured Video Play Icon

Totalité a été tourné image par image à partir d’iconographies : les écorchés de Vésale, les dessins de Agipa de Nettesheim et de Léonard de Vinci, des photos de […] : This film has been shot one image after another, based on already existing images, paintings, photos : Vésale’s “the écorchés”, drawings by Agipa de Nettesheim and Leonardo da Vinci, photos by Muybridge, […]