Tag : loeil-sauvage

25/04/13 – Festival Sonore et Visuel – Théâtre Robert Manuel – Château de Plaisir

aCROSS’13, Festival Sonore et Visuel à Plaisir à l’occasion duquel Olivier Innocenti (accordéon contemporain) et Maxime Barthélémy (live électronic) joueront en direct sur le film « L’oeil sauvage ».

Jeudi 25 Avril à 19h15 au théâtre Robert Manuel, Château de Plaisir (78).

Château de Plaisir, 282, rue de la Bretéchelle – 78370 – Plaisir

Théâtre Robert Manuel - Plaisir

aCROSS’13 – Festival sonore et visuel

TH.2058 – Tate Modern – unilever series

TH.2058 by Dominique Gonzalez-Foerster – Tate Modern – unilever series

TH.2058 – Tate Modern – unilever series – L’oeil sauvage de Johanna Vaude intégré à l’installation de Dominique Gonzalez-Foerster.

14 October 2008 – 13 April 2009

TH.2058 by Dominique Gonzalez-Foerster, imagines Tate Modern 50 years into the future, set in a London afflicted by perpetual rain. Tate Modern is being used as a shelter for people, a storage space for art works and for the remains of culture. The vast Turbine Hall is filled with monumental replicas of iconic sculptural works. Rows of bunk beds are scattered with books, and on a giant screen The Last Film is continuously running. Made up of short excerpts from science-fiction films, The Last Film suggests a potential state of catastrophe as well as the possibility of collective memory.

OCTOBER 2058 – TATE MODERN – LONDON

It rains incessantly in London – not a day, not an hour without rain, a deluge that has now lasted for years and changed the way people travel, their clothes, leisure activities, imagination and desires. They dream about infinitely dry deserts.

This continual watering has had a strange effect on urban sculptures. As well as erosion and rust, they have started to grow like giant, thirsty tropical plants, to become even more monumental. In order to hold this organic growth in check, it has been decided to store them in the Turbine Hall, surrounded by hundreds of bunks that shelter – day and night – refugees from the rain.

A giant screen shows a strange film, which seems to be as much experimental cinema as science fiction. Fragments of Solaris, Fahrenheit 451 and Planet of the Apes are mixed with more abstract sequences such as Johanna Vaude’s L’Oeil Sauvage but also images from Chris Marker’s La Jetée. Could this possibly be the last film?

On the beds are books saved from the damp and treated to prevent the pages going mouldy and disintegrating. On every bunk there is at least one book, such as J.G. Ballard’s The Drowned World, Jeff Noon’s Vurt, Philip K. Dick’s The Man in the High Castle, but also Jorge Luis Borges’s Ficciones and Roberto Bolaño’s 2666.

On one of the beds, hidden among the giant sculptures, a lonely radio plays what sounds like distressed 1958 bossa nova. The mass bedding, the books, images, works of art and music produce a strange effect reminiscent of a Jean-Luc Godard film, a culture of quotation in a context of catastrophe.

In the shelter, the prone figures are reminiscent of Henry Moore’s ‘shelter drawings’, while his sculpture for sheep stands next to a giant apple core by Claes Oldenburg and Coosje van Bruggen. Museums have been closed for years because of water seepages and the high level of humidity. In the huge collective shelter that the Turbine Hall has become, a fantastical and heterogeneous montage develops, including sculpture, literature, music, cinema, sleeping figures and drops of rain.

Dominique Gonzalez-Foerster

Cliquez pour agrandir / Click to enlarge

th-2058-dgf-l-oeil-sauvage-johanna-vaude-tate-modern_01 th-2058-dgf-l-oeil-sauvage-johanna-vaude-tate-modern_02 th-2058-dgf-l-oeil-sauvage-johanna-vaude-tate-modern_03 th-2058-dominique-gonzalez-foerster-tate-modern_04 th-2058-dominique-gonzalez-foerster-tate-modern_05 th-2058-dominique-gonzalez-foerster-tate-modern_06 th-2058-dominique-gonzalez-foerster-tate-modern_07 th-2058-dominique-gonzalez-foerster-tate-modern_08 th-2058-dominique-gonzalez-foerster-tate-modern_09 th-2058-dominique-gonzalez-foerster-tate-modern_10 th-2058-dominique-gonzalez-foerster-tate-modern_11 th-2058-dominique-gonzalez-foerster-tate-modern_12 th-2058-dominique-gonzalez-foerster-tate-modern_13 th-2058-dominique-gonzalez-foerster-tate-modern_14 th-2058-dominique-gonzalez-foerster-tate-modern_15

 

HYBRIDE DVD

« Pioneer of the rebirth French avant-garde cinema of recent years »Stefano Masi, Pesaro Film Festival
« La reconnaissance de cette jeune cinéaste, qui mélange éléments graphiques et cinéma de l’intériorité, donne une visibilité à toute sa génération » – Raphaël Bassan, Une encyclopédie du court-métrage français

« Johanna Vaude est cinéaste, vidéaste, plasticienne, analyste et historienne. Elle s’inscrit spontanément dans cette tradition des artistes historiens qui écrivent l’histoire de leur art aussi bien en images et sons qu’en textes littéraires : Peter Kubelka, Paul Sharits, Malcom Le Grice, Rose Lowder, Peter Tscherkassky (…) » – Nicole Brenez, Livret DVD Hybride

6 Film(s), 2 Bonus Film(s), Interviews, runtime 82 minutes, PAL/NTSC, ALL ZONES, stereo, 4:3
Hybride_DVD1

(English below)

Le DVD HYBRIDE rassemble une sélection de six films de Johanna Vaude : L’oeil sauvage, Notre Icare, Samouraï, Totalité remix, De l’Amort et Exploration. Chaque film développe son propre langage, sa thématique, et nous introduit dans des univers sensoriels singuliers où l’hybridation des médias et des techniques utilisés (mélange de peinture sur pellicule, images de synthèses, 3D, photos, films Super 8 et vidéo numérique) nous offre des images d’une poétique inattendue. Avec sa démarche très particulière de l’hybridation la cinéaste a renouvelé un genre qui brouille les frontières entre les domaines souvent cloisonnés du cinéma expérimental, de l’art vidéo, de l’animation et de la photographie et donne à réfléchir sur l’inventivité et les possibilités du cinéma expérimental contemporain.

DVD disponible chez Lowave

The Hybrid DVD assembles a selection of six films by Johanna Vaude : L’oeil sauvage (Wild Eye), Notre Icare (Our Icarus), Samouraï (Samurai) , Totalité Remix (Totality remix), De l’Amort (Love and Death), and Exploration. Each film contains its own language, its own theme, and submerges us in unique worlds where the hybridation of different types of media and techniques used presents us with unexpected poetic imagery. The diversity of the subjects and types of techniques contained in her films (mixture of painting on film, synthetic images, 3D, photos, Super 8 films, and digital video) encourages us to think about the inventiveness and possibilities of contemporary experimental cinema.

DVD available on Lowave website…

COLLABORATIONS WITH MUSICIANS ON THE « HYBRID » DVD :

Encyclopédie du Court-Métrage

Encyclopédie du Court-Métrage Français

« Cinéma d’Avant-garde et expérimental en France » par Raphaël Bassan

« Les courts métrages de Johanna Vaude (Autoportrait & le monde, 1997, Notre Icare, 2001) sont les premiers à être remarqués à une vaste échelle. La reconnaissance de cette jeune cinéaste, qui mélange éléments graphiques et cinéma de l’intériorité, donne une visibilité à toute sa génération »

english

« Shorts films by Johanna Vaude (Autoportrait & le monde (Selfportrait & the world), 1997, Notre Icare (Our Icarus), 2001) are the first to be noticed on a large scale. The recognition of this young filmmaker, who’s mixing graphics elements and cinema of interiority, gives a visibility to all generation »

Cliquer pour agrandir / Click to enlarge

Encyclopedie_01

Encyclopédie_RBassan_02 Encyclopédie_03

 

 

« Cinéma d’Avant-garde et expérimental en France » par Raphaël Bassan in « Une encyclopédie du court métrage français aux éditions Yellow Now », p. 171, 2004.
Il y a 47 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmenté.Il y a 47 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmenté.Il y a 47 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmenté.Il y a 47 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmenté.Il y a 47 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmenté.Il y a 47 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmenté.Il y a 47 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmenté.Il y a 47 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmenté.

Pesaro Film Festival – Wild Eyes by Stefano Masi

Pesaro Film Festival

« Wild Eyes » by Stefano Masi

  Cliquer pour agrandir // Click to enlarge
Pesaro Film Festival
« Wild Eyes » by Stefano Masi in « 39° Mostra Internazionale del Nuovo Cinema », p 128 – 2003


Video Program
ELECTRONIC PERFORATIONS
By Stefano Masi

(…) Filmmakers such as Johanna Vaude or Yves-Marie Mahé use video and film in different situations and according to different strategies, mixing the forms of both in their own filmographies and, at times, within a film itself, shooting in video and re-shooting in film (or vice versa), in order to modify the make-up of the image, in search of a new physical plot that is each time the most suitable for materializing the contents. The final result is translated into an image whose original « substance » is difficult to identity, for the simple fact that is a hybrid : it is part of the photo-chemical nature of cinema but also of the electronic world of video. (…)

« Electronic Perforations » by Stefano Masi in catalogue « 39° Mostra Internazionale del Nuovo Cinema », p. 132, Rome, 2003.

——————————————————————————-

Johanna Vaude
(Paris, 1975) A filmmaker and cultural events organizer, Johanna Vaude graduated in Plastic Arts at the University of Paris (St Charles). Ther, she took courses on experimental film, which allowed her to channel her multiple expressive tensions, previously poured into design, painting, poetry and theatre. She has participated in various experimental film associations, including Braquage, Etna and Collectif Jeune Cinema. She recently created her own association, named L’œil sauvage after one of her most noted films.

« Biographies » by Stefano Masi in catalogue « 39° Mostra Internazionale del Nuovo Cinema », p. 140, Rome, 2003.

Bref 51 – Le cinéma pindarique et intérieur de Johanna Vaude par Raphaël Bassan

Bref 51

« Le cinéma pindarique et intérieur de Johanna Vaude » par Raphaël Bassan in Bref, le magazine du court-métrage

Cliquer pour agrandir /  Click to enlarge
Johanna Vaude Bref 51
Notre icare johanna vaude    « Le cinéma pindarique et intérieur de Johanna Vaude » par Raphaël Bassan in Bref n°51, p54 – 57, 2002
Il y a 54 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmenté.Il y a 54 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmenté.Il y a 54 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmenté.Il y a 54 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmenté.Il y a 54 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmenté.

Cinéastes 6 – Voyage musical et plastique au coeur des êtres par Vivien Villani

Cinéastes 6

« Voyage musical et plastique au coeur des êtres » par Vivien Villani

Cliquer pour agrandir / Click to enlarge…

Cinéastes_01 Cinéastes_02

« Voyage musical et plastique au coeur des êtres » par Vivien Villani in Cinéastes n°6, p 42, 43, printemps 2002

Il y a 45 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmenté.Il y a 45 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmenté.Il y a 45 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmenté.Il y a 45 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmenté.Il y a 45 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmenté.Il y a 45 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmenté.Il y a 45 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmenté.

Repérages 28 – Confrontations en tous genres par Nicolas Schmerkin

Repérages 28

Cliquer pour agrandir // Click to enlarge
Repérages 28
« Confrontations en tous genres » par Nicolas Schmerkin in Repérages #28, avril 2002

Libération – « Jeunes et expérimentaux » par Didier Péron

Libération

« Jeunes et expérimentaux » par Didier Péron

Click to enlarge / Cliquez pour agrandir…
Johanna Vaude
« Jeunes et expérimentaux » par Didier Péron in Libération, Page Culture, mercredi 14 Juin 2000

 

« Enthousiasme. En voyant ces films, mais aussi ceux flamboyants à s’en retourner les yeux de le très jeune Johanna Vaude qu’elle fabrique avec ciseaux et encre de chine comme des opéras psychédéliques faits main, en écoutant Photek ou As One à fond la caisse (L’oeil sauvage, Autoportrait et le monde…), on ne peut qu’être frappé par la diversité des approches et l’extrême enthousiasme qui les guide. »

Il y a 31 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmenté.Il y a 31 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmenté.Il y a 31 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmenté.Il y a 31 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmenté.Il y a 31 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmenté.Il y a 31 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmenté.Il y a 31 mots contenus dans le corps du texte. Ceci est beaucoup trop faible et devrait être augmentéIl y a 171 mots dans le corps du texte, ce qui est dessous du minimum recommandé de 300 mots. Ajouter plus de contenu pertinent sur ce sujet pour les lecteurs.Il y a 171 mots dans le corps du texte, ce qui est dessous du minimum recommandé de 300 mots. Ajouter plus de contenu pertinent sur ce sujet pour les lecteurs..

L’oeil sauvage
 (wild eye)

L'oeil sauvage Johanna Vaude

Time : 14 : 02 min
Soundtrack : Eric Fischer (…)
Original Format : Super 8
Copies : 16mm, Mini DV, Béta SP Pal
Distribution : Agence du court metrage

Résumé : L’œil sauvage traduit la vision. C’est le voyage d’un œil ouvert aux mondes (extérieurs et intérieurs) :
il « s’intériorise », s’ouvre à d’autres perceptions, d’autres horizons où les métamorphoses deviennent possibles, visibles et tactiles.Technique : hybridation d’images vidéo Hi8, de film super 8 et de peinture sur pellicule. Projection ralentie.

Infos : The Amherst College a fait l’acquisition de « L’oeil sauvage » pour sa collection privée, Massachusetts, USA.
Un extrait silencieux de « L’œil sauvage » a fait partie de la création de Dominique Gonzalez-Foerster : »TH.2058″ à la Tate Modern – Turbine Hall à Londres du 14 octobre 2008 au 13 avril 2009. Voir les photos…

« L’œil sauvage » a reçu le premier prix du film d’avant-garde 2000 décerné par Maurice Lemaître.

english

Synopsis : L’œil sauvage expresses our way of seeing. It is the trip of an eye that opens to the world (to both our inside world and the “real world”). It goes inside itself, opens to other ways of seeing, to other places where metamorphosis is possible, visible and tactile. Technique : hybridization of Hi8 video images, of Super-8 images and Hand painting film; slow motion.

To know more : The Amherst College purchases « L’oeil sauvage » to taking part for his private collection, Massachusetts, USA.
A silent excerpt of « L’œil sauvage » was integrated into
Dominique Gonzalez-Foersters creation : « TH.2058 » for the Tate Modern – Turbine Hall in London, 14 October 2008 until 13 April 2009. See the pictures…

« L’œil sauvage » was awarded the first price of avant-garde films in 2000, by Maurice Lemaître

Click to enlarge / cliquer pour agrandir…

l'oeil sauvage par johanna vaude film super 8 experimental et hybride hand painting filml'oeil sauvage par johanna vaude film super 8 experimental et hybride hand painting filml'oeil sauvage par johanna vaude film super 8 experimental et hybride hand painting filml'oeil sauvage par johanna vaude film super 8 experimental et hybride hand painting film

l'oeil sauvage par johanna vaude film super 8 experimental et hybride l'oeil sauvage par johanna vaude film super 8 experimental et hybride l'oeil sauvage par johanna vaude film super 8 experimental et hybride hand painting film l'oeil sauvage par johanna vaude film super 8 experimental et hybride l'oeil sauvage par johanna vaude film super 8 experimental et hybride l'oeil sauvage par johanna vaude film super 8 experimental et hybride hand painting film

 

 

PROJECTIONS :

2015

> VILLA ARSON, conférence / rencontre avec les étudiants dans le cadre du GREV (groupe de recherche et d’experimentations visuelles), Nice, France
> LUX, Scène Nationale de Valence, Hybride : court-métrage de Johanna Vaude, Valence, France

2013
> CROSS’13, Festival Sonore et Visuel à Plaisir
Performance musicale live sur L’Oeil Sauvage par Olivier Innocenti (accordéon contemporain) et Maxime Barthélémy (live électronic) – Plaisir, France
> LUX, Scène Nationale de Valence
Focus Johanna Vaude : Hybride – No limits for vision, curator : Catherine Rossi-Batôt – Valence, France

2011
> Vidéoformes 2011
Focus Johanna Vaude, curator : Gabriel Soucheyre – Clermont-Ferrand / France

2008
> TATE MODERN / TH.2058 by Dominique Gonzalez-Foerster
An silent excerpt of « L’oeil sauvage » is integrated for « The last film/TH.2058″ at the Turbine Hall – London, UK
> AZA DIGITAL CINEMA FESTIVAL
 »Experimental : The art of Johanna Vaude », curator : Yiannis Zachopoulos – Thessaloniki, Greek
> WERKSTATTKINO (Cine-club) 
Screening of the « Hybride » DVD – Munich, Germany
> DRESDNER SCHMALFILMTAGE 
Focus Johanna Vaude’s films, special guest – Dresde, Germany
> FFAT.08_ French Film At Munfattwerk 
Johanna Vaude’s films, guest of honour – München, Germany

2007
> SWARM RECORDS
Soirée pluri-artistique, curator : Sébastien Faguelin – Nanterre, France
> NFF / NEW FORM FESTIVAL 07
RE : USE, The convergence of media art, electronic music and the exploration of culture – Vancouvert, Canada
> MAD – ACTIONS [moviment d’alliberament digital]
Semaine de la Poésie à Barcelone / Curator : Gemma Ferron – Barcelone, Spain
> CINEMATHEQUE FRANÇAISE, SOIREE JOHANNA VAUDE
Séance découverte : Lancement du DVD « Hybride » édité par le label indépendant LOWAVE / Projection et signature en présence de Johanna Vaude, curator : Pierre D’Amerval – Paris, France
> TRAVERSE VIDEO # 10 : La Re-visite
Séance : « La métaphore » – Toulouse, France
> CCA : THE CENTER FOR CONTEMPORARY ARTS Art vidéo, cinéma expérimental, installation, performance « Video Killed the Painting Star – A Curious Discovery Was Made » – Glasgow, Scotland

2006
> 8° FESTIVAL DES CINEMA DIFFERENTS DE PARIS 
Séance Trajectoire :  films de Johanna Vaude au centre culturel « La Clef » – Paris, France
> 700IS REINDEERLAND EXPERIMENTAL FILM AND VIDEO FESTIVAL 
Cultural Center of Fljótsdalshérað – Egilsstaðir, Iceland

2005
> ARTE / Court-Circuit, le magazine
Court-circuit présente une émission sur les films de Johanna Vaude réalisé par Gilles Perru – France, Allemagne
> MK2 BEAUBOURG 
Séance monographique : “Johanna Vaude’s films“ / Curator : Hugo Verlinde – Paris, France

2004
> GALERIE DU JEU DE PAUME
“Un inventaire contemporain II“ – Paris, France
> ACADEMIE LIBANAISE DES BEAUX ARTS
Université de Balamand – Beyrouth, Iran
> LE BALZAC
Festival Signes de nuit – Paris, France
> 13th FESTIVAL DE CORTOMETRAJES DE MADRID
Cinemateque espagnola – Madrid, Spain

2003
> 39° MOSTRA INTERNATIONALE DEL NUOVO CINEMA
Pesaro Film Festival, Wild Eyes, curator : Stefano Masi – Pesaro, Italy

2002
> FESTIVAL CÔTE COURT DE PANTIN
“Focus : Johanna Vaude. L’élan du coeur“, curator : Jacky Evrard – Pantin, France
> INSTITUT DES KINOFILMS
“Festival des Französischen Experimental films“ – Karlsruhe, Allemagne
> 20° FESTIVAL TOUS COURTS D’AIX-EN-PROVENCE
« Rêves en cours » Programme Aixpérimental – Aix-en-Provence, France
> INDEPENDENT FILM SHOW E-M ARTS
French Institut of Naples – Naples, Italy
> ANGERS
L’art du mouvement – Angers, France

2001
> CINEMATHEQUE FRANCAISE
Focus dans le cadre de “Jeune, dure et pure !“, carte blanche à Raphaël Bassan – Paris, France
> FESTIVAL D’AUBERVILLIERS
Metafort d’Aubervilliers – Aubervilliers, France
> LA FEMIS
“Le cinéma et son double“ – Paris, France

2000
> CINEMATHEQUE FRANCAISE
“Jeune, dure et pure ! : Une Histoire du cinéma d’avant-garde et expérimental en France“ organisée par Nicole Brenez et Christian Lebrat – Paris, France

> LE FRESNOY (Studio National des Arts Contemporains)
Curator : Chloé Donati, Tourcoing, France
> ETHNICOLOR
Chercheurs d’ombres – Bordeaux, France
> AFEA
Archive du film Expérimental d’Avignon, curator : Rose Lowder – Avignon, France
> LA FEMIS
Projections dans le cadre d’un cours de Nicole Brenez sur le cinéma expérimental – Paris, France

1999
> CINEMATHEQUE FRANÇAISE
“La jeune garde 2000“, curator : Nicole Brenez at Christian Lebrat – Paris, France
> LA MALTERIE DE LILLE
“Les films de Johanna Vaude“ – Lille, France
> CINEMA LE LUX –
“Autour de l’abstraction“ curator : Philippe Cote – Caen, France

1998
> CINEMATHEQUE FRANCAISE
“Le clip : Forme séminale du cinéma expérimental“, curator : Nicole Brenez – Paris, France
> UNIVERSITE DE CENSIER
Association Braquage – Paris / France