Un texte de Simone Dompeyre

Programme-Traverse-Vidéo-2016

Dès 2005, Johanna Vaude, portée par son intérêt concernant la relation de l’humanisme de la Renaissance avec la question de la totalité, se lança dans le footage afin de suggérer, la place de l’homme dans l’univers [...]

cinéma expérimental abécédaire pour une contre culture – Johanna Vaude, Un art de l’hybridation

artoff8463

"Avec Johanna Vaude, la philosophie même du cinéma expérimental se trouve boulversée. (...) L'idée de rupture, de démarquage par rapport au cinéma "traditionnel", ne se pose pas à elle. Ce que les plus ouverts des défenseurs de l'avant-garde cinématographique appelaient de leurs voeux depuis des décennies, à savoir la prise en compte de cette pratique en tant que branche à part entière du septième art, semble d'une naturelle évidence pour Johanna Vaude. Elle fait tout simplement des films. Les cloisonnements ne l'intéressent pas."