Cahiers du Cinema Espana – Icaro in la intimidade by Gonzalo De Pedro

Images. And the world also. Experimental cinema, centred on visual exploration and renovation of images, could run the risk of turning the back on the surrounding world by dint of looking at itself and at its referents and of forgetting all that exists beyond it. It is not by accident if in her program “The world inside out”, where the first avant-gardes and the most contemporary experimental cinema live together (...) Read More

  • 1
  • 2

Traverse Vidéo

Ensuite, loin encore de s’apitoyer devant les horreurs et exactions de l’homme à l’homme, et de (se) persuader que cela suffit à être en bonne conscience, ses films imposent pleinement un regard « libre et sauvage » qui se défasse de toute fascination. Devant la barbarie en mouvement, elle impose que l’on s’interroge sur « comment on regarde la violence », que l’on s’effraie que certains se plaisent à cet engluement de l’horreur. Devant l’habitude de l‘homme d’entendre sans les écouter les informations concernant le quotidien, survivant de rien, elle oblige à y revenir par le travail du film, sans oublier que c’est de film dont il s’agit, sans la naïveté de penser qu’une image serait le calque du monde. Read More

MK2 Beaubourg – Trois Couleurs

Jeune cinéaste, Johanna Vaude a commencé par des pratiques aussi diverses que la peinture, le dessin, la photo, la poésie, la vidéo et les installations, avant de rencontrer le cinéma expérimental durant ses études d’arts plastiques. Ce registre particulier a tout de suite attiré son attention. Très vite, il lui offre toute liberté d’expression pour […] Read More

Encyclopédie du Court-Métrage

"Les courts métrages de Johanna Vaude (Autoportrait & le monde, 1997, Notre Icare, 2001) sont les premiers à être remarqués à une vaste échelle. La reconnaissance de cette jeune cinéaste, qui mélange éléments graphiques et cinéma de l’intériorité, donne une visibilité à toute sa génération." Read More

Independent Film Show – « In the abysse of emulsion. The renaissance of experimental film in France » by Stefano Masi

cet œil sauvage est bien sûr aussi celui de la cinéaste, qui nous invite a explorer son propre imaginaire construit autour d’une autre forme de vision, à l’intérieur d’un univers qui n’est plus le notre. Un autre corps, une autre planète, des lois physiques différentes sur lesquelles se construit une expérience visuelle « autre » par rapport à notre propre construction. Read More

1 2 3 4